back_arrowRetour
  Ελληνικά
English
Italian


LES SENTIERS

Photo Gallery

LES RANDONNEES CULTURELLES


Quoique de petite dimension, l’île comporte un réseau d’antiques chemins pavés et de sentiers bien entretenus qui constituent un attrait pour le touriste randonneur, qui peut grâce à eux se rendre compte de la richesse historique de Folégandros.


Le réseau en question, d’une longueur totale de kilomètres, sillonne la plus grande partie des campagnes de Folégandros et forme un bouquet d’itinéraires d’intérêt culturel qui traversent ou aboutissent à des endroits où se mêlent histoire et beauté naturelle.


Ces itinéraires sont les suivants :


a. Khora - Stavros - Khristos - Fira - Agkali.

La route démarre au Kastro de Khora, depuis ses petites ruelles dallées, elle passe en dessous de Pantanassa et la chapelle de Saint Savas et emprunte un peu la route de campagne. En arrivant à la chapelle historique de Stavros, le parcours retrouve le sentier qui se dirige vers le nord-ouest. Jusqu’à Khristos il est empierré sur sa plus grande partie. Après Khristos la vue sur la mer se dégage, le sentier se rétrécit, devient malaisé, et descend jusqu’au rivage pittoresque de Fira. A partir de là, en suivant le littoral semé de roches escarpées, il aboutit au petit port pittoresque mais très fréquenté d’Agkali.

Ce parcours peut se faire dans l’autre sens : Agkali- Fira-Khristos-Stavros-Khora.

Durée de la randonnée 45’.



b. Ano Méria - Ayios Ioannis Eléïmonas - Marmaro - Ayios Nikolaos - Agkali.

Le départ de cette randonnée s’effectue à Ayios Ioannis o Eleïmonas (St Jean le Miséricordieux) à l’extrémité orientale du hameau d’Ano Méria. A partir de la route de campagne, l’itinéraire emprunte un sentier empierré qui mène au Musée Folklorique puis à la chapelle d’Ayios Ioannis o Théologos (St Jean le Théologien). Le sentier décline pour traverser le village abandonné de Marmaro, lequel a conservé intactes les caractéristiques de l’architecture d’Ano Méria. À l’approche de la côte, le chemin passe au-dessus de la baie pittoresque d’Ayios Nikolaos- qui conserve toujours sa magie- puis replonge sur la petite plage de Galifos. En poursuivant dès lors un parcours côtier, le chemin aboutit à la petite église d’Ayia Marina, qui est batie à l’extérieur d’Agkali.

On peut faire cette randonnée dans le sens inverse : Agkali- Ayios Andréas- Marmaro- Ayios Ioannis Eléïmonas - Ano Méria.

Durée de la randonnée : 1 heure.



c. Ano Méria- Ayios Andréas- Ayios Géorgios- Ligaria- Zoödochos Piyi.

Le départ de la randonnée s’effectue à l’église d’Ayios Andréas, sur le coté ouest du hameau essaimé d’Ano Méria. Le sentier est empierré sur sa plus grande partie. Traversant une campagne où le regard porte loin et qui a gardé essentiellement son caractère agricole, le randonneur parvient à la petite chapelle d’Ayios Sostis. Poursuivant toujours, il rencontre une contrée boisée dont l’ombre le rafraîchira et parvient à la baie d’Ayios Georgios (jusqu’à laquelle existe par ailleurs un accès routier à partir d’Ano Méria). Le sentier Ano Méria- Ayios Georgios est encore utilisé aujourd’hui pour la transhumance des troupeaux. De la baie d’Ayios Georgios à la pointe de Kastéllos, le sentier se transforme en route de campagne. A Kastéllos on découvre des vestiges de bâtiments de la période proto-cycladique. A partir de là, le parcours s’oriente vers le sud-ouest pour parvenir à la pittoresque petite plage de Ligaria. Puis c’est la portion finale et la montée jusqu’aux hauteurs de Karkana, par un étroit chemin de terre, avec au passage, l’église de Zöodokhos Piyi (Khrisopiyis). A partir de cet endroit, d’où le champ de vision sur la haute mer et le cap de Kiparissi est le plus ample, le randonneur peut clore ce circuit et retourner à Ano Méria. en passant par Mérovigli.

Durée de la randonnée Ano Méria- Zoödokhos Piyi : 1 heure 15’.



d. Ano Méria (Taxiarkhis) - Ayios Pantéléïmonas - Abéli.

Depuis Ano Méria, en partant de Taxiarkis, le circuit initial démarre, cap à l’ouest, en empruntant la route de campagne. Passé le croisement avec le sentier qui s’oriente sud-ouest vers Livadhaki, il s’achemine, toujours cap à l’ouest, en utilisant à son tour lui aussi un sentier empierré, vers Ayios Pantéléïmonas, qui a été édifié dans un endroit de grande beauté. Passé Ayios Pantéléïmonas, le sentier se divise en deux branches qui mènent toutes deux à la baie d’Abéli. La branche sud, plate dans sa première partie, descend ensuite de façon abrupte sur la plage. Alors que celle du nord s’infléchit dès le début pour franchir ensuite de jolis lits de torrents bordés d’une végétation inhabituelle pour l’île et des terrasses de cultures traditionnelles en gradins (skalès).

Durée de la randonnée : 30’.



e. Ano Méria (Taxiarkhis) - Livadhaki- Faros Aspropountas- Ano Méria (Mili).

C’est la plus longue randonnée, elle commence à Taxiarkhis et après un circuit cyclique, s’en retourne aux Mili (les moulins) d’Ano Méria. Dans sa partie initiale elle se confond avec la précédente, jusqu’à ce qu’elle rencontre et emprunte l’embranchement vers Livadhaki. Le chemin est intact et bien balisé, et il comporte des portions empierrées. A son arrivée sur la colline de la chapelle des Ayïi Anargiri le point de vue est extraordinaire. A partir de là il descend pour traverser la campagne de Skiathitis en se dirigeant vers Livadhaki, une petite baie fermée avec une plage de gravillons. Puis le randonneur attaque une montée et parvient à un petit embranchement qui mène au phare (Faros) très typique d’Aspropountas. Le parcours continue sur un sentier qui se dirige vers le pied de la colline Trakhilos puis se tournant vers le nord il se transforme en chemin de terre. Dans sa dernière portion, après avoir traversé la région de Pétalakia et enjambé le torrent de Tzani, il parvient à l’église de Stavros, juste à coté des Mili d’Ano Méria.

Cette randonnée - un anneau classique - peut se faire dans l’autre sens. Ano Méria (Mili) - Faros Aspropountas – Livadhaki - Ano Méria (Taxiarkhis).

Durée de la randonnée : 2 heures 10’.